Chanson sous influence, la suite (dans les idées)

Au pied de la plus haute tour du Vieux Port de La Rochelle, il y a une petite rue qui offre une perspective intéressante sur l’horizon. C’est d’ici que Laurent Lamarca et Le Prince Miiaou se remettent à l’ouvrage et envisagent la deuxième saison de leur collaboration intellectuelle et artistique autour du projet Une Chanson sous influence.

Petit rappel pour les oublieux, à l’orée de ce second temps du projet : Une Chanson sous influence est un projet d’éducation musicale initié conjointement par le Chantier des Francos et La Sirène, la salle de musiques actuelles rochelaise, en collaboration étroite avec les artistes et en partenariat avec de nombreux acteurs culturels locaux et nationaux.

img_3810Française pop
Faisant le constat que leur programmation respective faisait la part belle à une jeune scène française s’exprimant sans complexe en français et en anglais – voire mélangeant allègrement les deux langues – le Chantier des Francos et La Sirène ont proposé à Laurent Lamarca et Maud-Elisa Mandeau a.k.a. Le Prince Miiaou – tous deux représentant des expressions différentes de cette jeune scène – de réfléchir ensemble à la question de ces influences musicales et de leur laisser carte blanche pour proposer, animer, diriger débats et expérimentations afin d’y voir plus clair…

Éducation, recherche, expérimentation
Lors du premier temps d’Une Chanson sous influence, se sont donc enchaînés ateliers d’écriture et de composition musicale auprès des élèves, collégiens et lycéens de la Région – avec restitution en public à La Sirène – mais également conférences et tables rondes orchestrées par des spécialistes de musique, de chanson, de diffusion culturelle, afin de comprendre les ressorts, les freins et les dynamiques à l’œuvre autour de cette jeune scène française.

Parallèlement, Laurent Lamarca et Le Prince Miiaou se sont prêtés à tout un jeu d’expérimentations musicales, en se reprenant mutuellement des morceaux, en les passant d’une langue à l’autre, afin de mieux éprouver comment et pourquoi « ça sonne mieux » dans une langue ou dans une autre. Une année riche d’échanges, dont les principaux temps forts vous ont été rapportés sur le présent blog.img_3811

Direction artistique
Cette année, le projet secret des deux artistes est la création d’un « vrai » spectacle en fin de saison à La Sirène, marquant l’aboutissement de leurs réflexions, leurs questionnements et leurs envies.

Au pied de la plus haute tour du Vieux Port de La Rochelle, face à l’intéressante perspective sur l’horizon, Laurent Lamarca et Le Prince Miiaou se coiffent donc d’une nouvelle casquette, celle de directeurs artistiques.

Une aventure à suivre ici même.
À bientôt !