Soit dit en passant… #2

La très longue série « Chanter en français est une évidence perpétuellement rediscutée » se construit comme un dialogue ininterrompu entre artistes, au gré des interviews et des témoignages. Nous en rendons compte ici, nous y contribuons un peu aussi, en tirant profit du passage d’artistes au Chantier des Francos et à La Sirène (suivez le tag « Soit dit en passant »).

On retiendra cette semaine les contributions de Grand Blanc dans les Inrocks :

 Le Français est une langue qui se prête très bien à la scansion (…) personne, aujourd’hui, ne peut chanter sans avoir à l’esprit la notion de flow

ainsi que celle du vénérable Mathias Malzieux dans Télérama :

J’ai compris que ça ne voulait rien dire, musique des parents, attitude, genre, génération, distorsion… Ce qui compte, c’est la vérité ; et la vérité ne passe pas uniquement par l’énergie ou par la langue.

Il est évidemment vivement conseillé de relire tout ça dans son contexte.
Dialogue à suivre…